Ce site internet utilise des cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos règles de confidentialité quant à l'utilisation des cookies.

Le transport fluvial répond aux besoins logistiques des entreprises par ses nombreux avantages tant économiques qu'écologiques. Plus largement, il répond aux problématiques de congestion routière de la vallée du Rhône et d'émissions de gaz à effet de serre. Le Grenelle de l'Environnement a d'ailleurs souhaité une augmentation de 25% des modes de transport alternatif à la route.

Avantages économiques

  • Capacités : les volumes et charges transportés par voie d'eau sont très supérieurs à ceux opérés par les autres modes de fret.
  • Fiabilité : grâce au Centre de Gestion de la Navigation (CGN) de CNR qui téléconduit les écluses, gratuites, le Rhône offre une disponibilité maximale sans embouteillage, 355j par an et 24h/24.
  • Simplicité d'utilisation : l'utilisation de la voie d'eau évite les pertes de temps en formalité administrative pour du transport exceptionnel ou de l'aménagement d'itinéraires.
  • Sécurité : les accidents sont particulièrement rares sur la voie d'eau.

Avantages écologiques

  • faibles nuisances sonores : le transport fluvial est le mode de transport le plus silencieux.
  • économie d'énergie : pour la même quantité de carburant, une barge parcourt cinq fois plus de distance qu'un camion.
  • diminution du trafic routier : Un convoi poussé de 4 400 t. (264 EVP) remplace 220 camions de 20 tonnes sur la route.
  • moindre pollution : le transport fluvial présente les plus faibles niveaux d'émissions atmosphériques.

 

Emissions annuelle de CO2 en 2010 :
Par le Rhône : 28 000 t
Par la route : 102 000t soit +74 000t de CO2
(sources : Explicit 2002, ADEME 2006 et CNR 2010).