Retour à la liste des actualités

Arrêt de navigation annuel sur le Rhône du 11 au 22 mars

jeudi 8 mars 2012

La CNR effectue, du 11 au 22 mars, l'entretien annuel et la maintenance de ses écluses sur le Bas Rhône. La navigation sera par conséquent interrompue. Cette opération d'envergure est réalisée une fois par an, en concertation étroite avec le Service de la Navigation Rhône Saône et les services de l'Etat. Objectifs : maintenir la fiabilité et la sécurité des ouvrages et garantir un service de qualité aux navigants, de Lyon à la Méditerranée. La maintenance aura lieu du 18 au 30 mars sur le Haut Rhône.

Du 11 mars 21 heures au 22 mars 5 heures, les écluses du Bas Rhône seront fermées, à l'exception de Port Saint Louis qui sera mise à l'arrêt du 25 mars 21 heures au 5 avril 5 heures.


Les 3 écluses de plaisance du Haut-Rhône seront, quant à elles, fermées durant 12 jours du 18 au 30 mars.
Afin de ne pas perturber trop longuement la navigation, la CNR concentre ses interventions sur dix jours et mobilise plus de 300 personnes (Siège, Directions régionales et entreprises extérieures). Un fonctionnement en 3 postes de 8 heures est prévu pour les travaux importants et complexes, à l'écluse de Sablons (Isère) pour le remplacement de la porte aval ou encore à Pierre-Bénite (Rhône) et Vaugris (Isère). Le remplacement de la porte aval à Beaucaire (Gard) sera effectué en 2 postes de 10 heures.


D'une manière récurrente, les travaux engagés relèvent à la fois du génie civil (vidange, contrôle des ouvrage, entretien et nettoyage) et de la maintenance des installations mécaniques (galets, rails, prises d'eau, vannes, grilles…). Il faut rappeler qu'en dehors de cette période de maintenance, la CNR dispose de 168 heures maximum/an d'arrêt pour travaux ou sur incident. 

Cette démarche préventive répond au Cahier des Charges de la Compagnie et contribue notamment aux objectifs du volet navigation du Plan de Missions d'Intérêt Général de l'entreprise : amélioration de la qualité du service et disponibilité de la voie d'eau. La CNR est, par ailleurs, certifiée ISO 9001-Version 2000 pour sa gestion de la voie navigable et ISO 14001 (système de management environnemental).

La CNR, concessionnaire du fleuve Rhône


Créée en 1933, la CNR a reçu de l'État en 1934 la concession du fleuve pour l'aménager et l'exploiter selon trois missions financièrement solidaires : la production d'hydroélectricité, l'amélioration de la navigation, l'irrigation et autres usages agricoles.
Concepteur et exploitant des centrales, barrages et écluses du Rhône, la CNR a réalisé, sur les 330 km de voie navigable à grand gabarit, de nombreux aménagements industriels, portuaires et de loisirs. Entreprise à capital majoritairement public avec GDF SUEZ pour actionnaire industriel de référence, la CNR est le 2ème producteur français d'électricité et le 1er d'énergie exclusivement renouvelable (hydraulique, éolien et photovoltaïque).

La CNR en chiffres


Patrimoine fluvial et industriel

  • 19 barrages
  • Plus de 3 200 MW de puissance installée dont :
    • 19 centrales hydroélectriques, 8 petites centrales hydrauliques et 8 mini-centrales (3 010 MW)
    • 21 parcs éoliens (215 MW de puissance installée) répartis dans la Vallée du Rhône et le quart Nord-Ouest de la France
    • 4 centrales photovoltaïques : 11,2 MWc de puissance installée
  • 17 écluses dont 14 à grand gabarit
  • 27 000 ha de domaine concédé
  • 400 km de digues
  • 330 km de voies navigables et 14 écluses à grand gabarit
  • 18 plateformes industrielles multi modales dont le Port de Lyon Edouard
  • Herriot
  • 9 sites d'activité

Production et Résultats 2010

  • 14,8 TWh produits, correspondant à la fourniture en électricité de
  • 6,2 millions d'habitants
  • 1,2 Md€ de chiffre d'affaires
# Views:2 121